Conseil de développement
bioalimentaire de Lanaudière

Le Conseil de développement bioalimentaire de Lanaudière est mandaté par le milieu pour réviser la planification stratégique du secteur bioalimentaire de la région de Lanaudière dont la mission est : « Des acteurs engagés, qui travaillent ensemble et qui assurent de façon continue la gestion et le suivi de la démarche entreprise dans la région afin de développer et promouvoir le secteur bioalimentaire de Lanaudière. »

Nous sollicitons donc votre collaboration afin de valider ensemble les enjeux et actions favorables au développement du secteur bioalimentaire de la région de Lanaudière pour les prochaines années.

Vous êtes donc cordialement invités à participer à cette révision en répondant à une enquête ciblée dans laquelle vous pourrez exprimer votre point de vue sur le développement du secteur bioalimentaire de la région.

La durée est entre 20 et 30 minutes. Nous vous demandons de bien vouloir le remplir d’ici vendredi le 23 octobre, 16 heures.

Je m’exprime!

Q1 : En 2015, les enjeux prioritaires pour le secteur agricole et agroalimentaire de la région étaient les suivants :

  • Environnement et territoire : l’implantation de pratiques en développement durable et la cohabitation dynamique et harmonieuse sur le territoire
  • Économie : la compétitivité des entreprises
  • Accès aux marchés : l’accès aux marchés et la notoriété des produits de la région
  • Leviers de développement : On entend ici la concertation entre les partenaires, le développement de projets collectifs, une boîte à outils de l’entrepreneur (ex. des services aux entreprises ou au milieu, des programmes de financement, etc.)
  • Transmission d’entreprises agricoles et agroalimentaires, relève et main-d’œuvre : la pérennité et le développement du secteur bioalimentaire lanaudois Êtes-vous d’accord avec ces 5 enjeux ou pensez-vous qu’il en manque un ? Si oui, lequel ?

Q4 : Voici différentes forces identifiées comme des leviers potentiels de développement du secteur bioalimentaire (agricole, transformation, commercialisation). Selon vous, est-ce que d’autres leviers devraient figurer dans cette liste?

  • Proximité du marché métropolitain
  • Croissance démographique de Lanaudière
  • Engouement des consommateurs pour les produits locaux
  • Les marchés de proximité
  • Les produits biologiques ou de niche
  • Technologies de l’information : géomatique, commerce en ligne, etc.
  • Innovation dans les techniques de production
  • Création de la zone d’innovation AgTech
  • Volonté des marchés institutionnels, de détail et de la restauration d’avoir davantage de produits québécois
  • Conscientisation de la relève en matière de développement durable
  • Intérêt pour la culture biologique
  • Politique bioalimentaire du Gouvernement du Québec
  • Stratégie d’achat d’aliments québécois par les institutions publiques
  • Achat local avec l’identifiant régional Goûtez Lanaudière
  • Certification Aliments du Québec
  • Institutions de recherche et de formation

Q5 : Voici différents éléments qui peuvent avoir un impact négatif sur le développement du secteur bioalimentaire (agricole, transformation, commercialisation). Selon vous, est-ce que d’autres éléments devraient figurer dans cette liste?

  • Structure économique composée en majeure partie de petites entreprises
  • Valeur de plus en plus élevée des actifs et des terres pour l’établissement de la relève
  • Impact financier des réglementations (marché, salubrité, environnement, normes internationales, etc.)
  • Pression rurale/urbaine
  • Pénurie de main-d’œuvre qualifiée; rétention de la main-d’œuvre
  • Accords internationaux
  • Distribution peu structurée
  • Travail en silo des services-conseils et des entreprises
  • Pratiques environnementales (eau, pratiques culturales)
  • Visibilité des produits régionaux
  • Gestion dans les entreprises (planification stratégique, gestion des ressources humaines, relève, plan d’affaires, stratégie marketing, calcul du coût de revient et de production, structure de prix)

IMAGINER MON TERRITOIRE

est une initiative de